5 secrets pour avoir l'air confiant en parlant en public

5 secrets pour avoir l'air confiant en parlant en public

Repenser notre perception du stress peut réellement améliorer nos performances physiques et mentales. C’est peut-être plus facile de céder à nos peurs, mais vous accomplirez beaucoup plus de chose dans la vie avec un plus grand sentiment de fierté si vous aller au-delà.

Si vous avez des sueurs froides ou même si vous sentez des papillons lorsque vous songez à vous tenir devant les autres pour une présentation ou une interview, vous n'êtes pas le seul. On estime que la peur de parler en public affecte 75% des adultes .

Pour certaines personnes, avec un petit effort, ont la capacité de vaincre ces peurs. Pour d'autres, cela demande beaucoup plus de travail et quelques conseils pour masquer ces pressions mentales. Je comprends trop bien la nécessité de ces conseils, car j’étais moi-même un débutant dans ce domaine.

En tant que conférencier, j'ai découvert cinq moyens pour augmenter au plus haut niveau ma confiance en moi lorsque je suis sur scène.Que je sois devant quelques clients professionnels ou plusieurs centaines de membres de l'auditoire, ces cinq conseils m'ont aidé à communiquer des présentations dont je peux toujours être fier.

1. Faites rire le public.

D'après mon expérience, j'ai découvert que commencer par une blague offre une toujours une bonne direction au discours. Cela allège immédiatement l'ambiance dans la pièce et m'aide à me détendre. Il y a quelque chose à voir dans le public c’est à dire des visages souriants qui aide à créer un lien - en particulier si je peux amener le public à se joindre à moi pour rire de moi-même. Rire de soi-même est incroyablement auto-dénigrant, et si vous amenez les autres à vous rejoindre dans ce rire, cela crée un niveau de confiance sans pour autant en abusé évidemment. Les éclats de rire permettent à vos participants de briser le mur qui les oblige à se voir comme très différents de vous.

2. Concentrez-vous sur les personnes qui hochent la tête.

Lorsque vous sentez que vous ne vous connectez pas avec vos participants, cela peut être extrêmement éprouvant pour les nerfs. Et vos nerfs peuvent être pris à un autre niveau s'il y a des gens qui semblent complètement désintéressés. Vous pouvez regarder dans le public et trouver quelques personnes qui hochent la tête en même temps que votre histoire ou vos points. Il y a un réel sentiment de réconfort quand quelqu'un est d'accord avec vous. Et plus vous vous concentrez sur ces personnes, plus vous paraissez confiant. Et plus vous paraissez confiant, plus vous attirez des personnes. À mi-chemin de votre exposé, vous pourriez probablement trouver une salle remplie de personnes qui hochent la tête avec vous ou qui sont assises au bord de leurs sièges et qui sont suspendues à chacun de vos mots. Tout d'un coup, les nerfs ont disparu.

3. Soyez expressif avec vos émotions.

Quand j'ai commencé à parler à mes débuts, je peux admettre que j'étais nerveux. J'ai regardé des vidéos de mes discours et j'ai réalisé que je paraissais nerveux et légèrement stressé. Il arrive que, peu importe ce que vous vous dites, pour calmer vos inquiétudes, cela ne fonctionne tout simplement pas. Les angoisses ne sont pas toujours la chose la plus facile à calmer. J'ai réalisé que j'étais simplement plus enclin aux tensions lorsque j'ai commencé mes présentations. Souvent, je ne pouvais pas arrêter les tensions, mais j'ai découvert que je pouvais les cacher. En jouant sur mes émotions en me plongeant vraiment dans l’excitation de mon histoire ou en essayant sincèrement de ressentir la déception que j’avais eue, j’étais capable de masquer la nervosité. Il est beaucoup plus facile de cacher une émotion avec une autre que de cacher une émotion en la supprimant.

4. Pratiquez, pratiquez, pratiquez

Il y a beaucoup de gens qui croient que parler est une chose pour laquelle vous êtes doué ou pas. J'ai appris par expérience personnelle que parler peut être construit - mais il faut être prêt à y consacrer du temps. Quand j'ai commencé à parler en tant que présentateur auprès d’une entreprise du secteur du marketing relationnel, j’ai su ce qu’il me restait à faire pour évoluer. Après chaque engagement, je passais en revue les vidéos pour voir ce que je pouvais améliorer. Tout comme à l'école, dans les sports et les affaires, plus je pratiquais, plus j'avais confiance en moi et mieux je performais. J'ai réalisé que parler ne devrait pas être différent. Avec de plus en plus de discours pratiques, je pouvais visiblement améliorer mes performances.

5. Soyez prêt si vous faites une erreur

Peu importe le degré de professionnalisme et le temps de parole d'une personne, tout le monde commet des erreurs. Et les erreurs font paraître les gens plus humains et apparaissent comme plus faciles à comprendre. Mais, lorsque nous nous sentons mal à l'aise avec les dérapages et les gaffes, notre public devient également plus mal à l'aise. Alors comme je le disais dans mon premier conseil, rire de nous-mêmes peut mettre tout le monde à l'aise.

Ainsi, que vous ayez peur de parler ou que vous souhaitiez simplement avoir plus de confiance en vous, les sueurs froides et les papillons dans l’estomac feront bientôt partie du passé.

Conseil bonus

La confiance vient de l'intérieur et personne ne peut la créer pour vous. Vous ne gagnerez pas en confiance si vous n'agissez pas. Sachez que vous mettre mal à l'aise deux fois de suite vous aidera à vous sentir plus à l'aise dans la même situation pour toujours. Les personnes qui semblent réellement les plus gênantes sont celles qui ont peur d'essayer.